22.8 C
Toulon
samedi 13 avril 2024

Où que vous habitiez, vous pouvez composter !

Les déchets organiques (restes alimentaires, déchets de cuisine, déchets verts…) représentent encore un tiers de nos poubelles résiduelles. Levier majeur pour réduire à la source nos déchets, leur tri à la source deviendra obligatoire pour toutes et tous, professionnels, collectivités locales et citoyen·nes en décembre 2023.

Permettre le retour à la terre des biodéchets

Les déchets organiques (ou biodéchets), entièrement biodégradables et compostables, représentent un apport utile pour nourrir les sols, à la base même du cycle naturel. A l’heure actuelle, toutefois, ces biodéchets restent très souvent mélangés aux déchets résiduels non triés (poubelle “grise”). En France, la poubelle résiduelle des ménages contient ainsi un tiers de déchets putrescibles (principalement alimentaires : restes, épluchures…), soit environ 85 kg / an / habitant[1]. En mélange avec d’autres ordures résiduelles, les déchets se polluent mutuellement : en décharge, il faudra capter et dépolluer les jus issus de cette décomposition en mélange, ainsi que les gaz produits par la fermentation des matières organiques ; et en incinération, il s’agira de brûler des déchets organiques essentiellement composés d’eau, pour une efficacité énergétique qui sera donc très faible.

Où que vous habitiez, vous pouvez composter !

Le SITTOMAT vous offre un composteur adapté à votre type d’habitation. Ainsi, vous pourrez réduire le poids de vos ordures ménagères de 80 à 150 kg par an selon votre mode de compostage et profiterez d’un amendement de qualité pour vos espaces verts.

Depuis le 10 février 2020, la loi AGEC vise à limiter la production de déchets et préserver l’environnement, notamment en économisant ses ressources naturelles.

Pour cela, dès le 1er janvier 2024, cette même loi imposera aux collectivités de doter tous les foyers français d’une solution de traitement des biodéchets adaptée à leur type d’habitation.

Grâce à cette solution, vous pourrez composter les déchets suivants* :

LES DÉCHETS DE JARDIN :

–           Fleurs fanées

–           Feuilles mortes

–           Déchets de potager

–           Gazon

–           Tailles de haies (broyées de préférence)

–           Mauvaises herbes (non grainées)

 

LES DÉCHETS DE CUISINE :

–           Épluchures

–           Restes de repas

–           Coquilles d’œufs

–           Marc de café, thé, infusettes

 

LES AUTRES DÉCHETS :

–           Cendres de bois

–           Sciure, copeaux (non traités)

–           Serviettes en papier (essuie-tout)

 

*Cette liste est non exhaustive et pourrait être modifiée notamment concernant les lombricomposteurs.

 

Pour cela, que vous viviez en maison individuelle, en appartement ou même sur un bateau, le SITTOMAT et votre Communauté de Communes, d’Agglomération ou Métropole, vous offrent la solution de compostage qui vous convient :

  • Vous résidez en maison individuelle : le composteur individuel se fera une place au fond de votre jardin ;
  • Vous vivez en appartement : compact et minimaliste, le lombricomposteur fera son effet dans votre cuisine pour le bonheur de vos pots de fleurs. Afin de vous en servir le plus efficacement possible, vous suivrez une formation avant de récupérer de votre lombricomposteur. Les lombrics n’auront alors plus de secrets pour vous !
  • Vous résidez au sein d’une copropriété (sur candidature) : sur la base du volontariat de votre copropriété et sous réserve d’éligibilité, le SITTOMAT installera dans votre résidence un système de compostage partagé, accessible à tous les résidents, et un accompagnement de 6 mois pour rendre votre site autonome

Plus d’information ici : https://www.sittomat.fr/

spot_img

Nos derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img
spot_img

Où que vous habitiez, vous pouvez composter !

Les déchets organiques (restes alimentaires, déchets de cuisine, déchets verts…) représentent encore un tiers de nos poubelles résiduelles. Levier majeur pour réduire à la source nos déchets, leur tri à la source deviendra obligatoire pour toutes et tous, professionnels, collectivités locales et citoyen·nes en décembre 2023.

Permettre le retour à la terre des biodéchets

Les déchets organiques (ou biodéchets), entièrement biodégradables et compostables, représentent un apport utile pour nourrir les sols, à la base même du cycle naturel. A l’heure actuelle, toutefois, ces biodéchets restent très souvent mélangés aux déchets résiduels non triés (poubelle “grise”). En France, la poubelle résiduelle des ménages contient ainsi un tiers de déchets putrescibles (principalement alimentaires : restes, épluchures…), soit environ 85 kg / an / habitant[1]. En mélange avec d’autres ordures résiduelles, les déchets se polluent mutuellement : en décharge, il faudra capter et dépolluer les jus issus de cette décomposition en mélange, ainsi que les gaz produits par la fermentation des matières organiques ; et en incinération, il s’agira de brûler des déchets organiques essentiellement composés d’eau, pour une efficacité énergétique qui sera donc très faible.

Où que vous habitiez, vous pouvez composter !

Le SITTOMAT vous offre un composteur adapté à votre type d’habitation. Ainsi, vous pourrez réduire le poids de vos ordures ménagères de 80 à 150 kg par an selon votre mode de compostage et profiterez d’un amendement de qualité pour vos espaces verts.

Depuis le 10 février 2020, la loi AGEC vise à limiter la production de déchets et préserver l’environnement, notamment en économisant ses ressources naturelles.

Pour cela, dès le 1er janvier 2024, cette même loi imposera aux collectivités de doter tous les foyers français d’une solution de traitement des biodéchets adaptée à leur type d’habitation.

Grâce à cette solution, vous pourrez composter les déchets suivants* :

LES DÉCHETS DE JARDIN :

–           Fleurs fanées

–           Feuilles mortes

–           Déchets de potager

–           Gazon

–           Tailles de haies (broyées de préférence)

–           Mauvaises herbes (non grainées)

 

LES DÉCHETS DE CUISINE :

–           Épluchures

–           Restes de repas

–           Coquilles d’œufs

–           Marc de café, thé, infusettes

 

LES AUTRES DÉCHETS :

–           Cendres de bois

–           Sciure, copeaux (non traités)

–           Serviettes en papier (essuie-tout)

 

*Cette liste est non exhaustive et pourrait être modifiée notamment concernant les lombricomposteurs.

 

Pour cela, que vous viviez en maison individuelle, en appartement ou même sur un bateau, le SITTOMAT et votre Communauté de Communes, d’Agglomération ou Métropole, vous offrent la solution de compostage qui vous convient :

  • Vous résidez en maison individuelle : le composteur individuel se fera une place au fond de votre jardin ;
  • Vous vivez en appartement : compact et minimaliste, le lombricomposteur fera son effet dans votre cuisine pour le bonheur de vos pots de fleurs. Afin de vous en servir le plus efficacement possible, vous suivrez une formation avant de récupérer de votre lombricomposteur. Les lombrics n’auront alors plus de secrets pour vous !
  • Vous résidez au sein d’une copropriété (sur candidature) : sur la base du volontariat de votre copropriété et sous réserve d’éligibilité, le SITTOMAT installera dans votre résidence un système de compostage partagé, accessible à tous les résidents, et un accompagnement de 6 mois pour rendre votre site autonome

Plus d’information ici : https://www.sittomat.fr/

spot_img

Nos derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Où que vous habitiez, vous pouvez composter !

Les déchets organiques (restes alimentaires, déchets de cuisine, déchets verts…) représentent encore un tiers de nos poubelles résiduelles. Levier majeur pour réduire à la source nos déchets, leur tri à la source deviendra obligatoire pour toutes et tous, professionnels, collectivités locales et citoyen·nes en décembre 2023.

Permettre le retour à la terre des biodéchets

Les déchets organiques (ou biodéchets), entièrement biodégradables et compostables, représentent un apport utile pour nourrir les sols, à la base même du cycle naturel. A l’heure actuelle, toutefois, ces biodéchets restent très souvent mélangés aux déchets résiduels non triés (poubelle “grise”). En France, la poubelle résiduelle des ménages contient ainsi un tiers de déchets putrescibles (principalement alimentaires : restes, épluchures…), soit environ 85 kg / an / habitant[1]. En mélange avec d’autres ordures résiduelles, les déchets se polluent mutuellement : en décharge, il faudra capter et dépolluer les jus issus de cette décomposition en mélange, ainsi que les gaz produits par la fermentation des matières organiques ; et en incinération, il s’agira de brûler des déchets organiques essentiellement composés d’eau, pour une efficacité énergétique qui sera donc très faible.

Où que vous habitiez, vous pouvez composter !

Le SITTOMAT vous offre un composteur adapté à votre type d’habitation. Ainsi, vous pourrez réduire le poids de vos ordures ménagères de 80 à 150 kg par an selon votre mode de compostage et profiterez d’un amendement de qualité pour vos espaces verts.

Depuis le 10 février 2020, la loi AGEC vise à limiter la production de déchets et préserver l’environnement, notamment en économisant ses ressources naturelles.

Pour cela, dès le 1er janvier 2024, cette même loi imposera aux collectivités de doter tous les foyers français d’une solution de traitement des biodéchets adaptée à leur type d’habitation.

Grâce à cette solution, vous pourrez composter les déchets suivants* :

LES DÉCHETS DE JARDIN :

–           Fleurs fanées

–           Feuilles mortes

–           Déchets de potager

–           Gazon

–           Tailles de haies (broyées de préférence)

–           Mauvaises herbes (non grainées)

 

LES DÉCHETS DE CUISINE :

–           Épluchures

–           Restes de repas

–           Coquilles d’œufs

–           Marc de café, thé, infusettes

 

LES AUTRES DÉCHETS :

–           Cendres de bois

–           Sciure, copeaux (non traités)

–           Serviettes en papier (essuie-tout)

 

*Cette liste est non exhaustive et pourrait être modifiée notamment concernant les lombricomposteurs.

 

Pour cela, que vous viviez en maison individuelle, en appartement ou même sur un bateau, le SITTOMAT et votre Communauté de Communes, d’Agglomération ou Métropole, vous offrent la solution de compostage qui vous convient :

  • Vous résidez en maison individuelle : le composteur individuel se fera une place au fond de votre jardin ;
  • Vous vivez en appartement : compact et minimaliste, le lombricomposteur fera son effet dans votre cuisine pour le bonheur de vos pots de fleurs. Afin de vous en servir le plus efficacement possible, vous suivrez une formation avant de récupérer de votre lombricomposteur. Les lombrics n’auront alors plus de secrets pour vous !
  • Vous résidez au sein d’une copropriété (sur candidature) : sur la base du volontariat de votre copropriété et sous réserve d’éligibilité, le SITTOMAT installera dans votre résidence un système de compostage partagé, accessible à tous les résidents, et un accompagnement de 6 mois pour rendre votre site autonome

Plus d’information ici : https://www.sittomat.fr/

spot_img

Nos derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img
spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !